Argumentaires et matériel de campagne

Notre présence aux élections législatives [Communiqué du NPA-Révolutionnaires]

Le Nouveau Parti Anticapitaliste – Révolutionnaires a présenté des candidatures dans 79 circonscriptions. Mais les délais imposés par Macron dans cette campagne totalement anti-démocratique ne nous ont permis d’imprimer et d’acheminer les bulletins de vote et professions de foi que…

Législatives 2024 : profession de foi des candidats du NPA-Révolutionnaires

Ci-dessous le texte des professions de foi des candidats du NPA-Révolutionnaires aux législatives, ainsi que des professions de foi au format PDF par circonscription. Élections législatives du 30 juin 2024 « Pour un monde sans frontières ni patrons, urgence révolution ! » Avec 48 % d’abstention…

La jeunesse pour un monde sans frontières ni patrons !

La liste conduite par Selma Labib et Gaël Quirante « Pour un monde sans frontières ni patrons : urgence révolution ! » est à l’image des luttes sociales des dernières années. On y retrouve des travailleurs qui ont lutté contre les vagues de licenciements, pour des hausses de salaire, contre les réformes des retraites de 2020… et de 2023 !

Soyons la jeunesse en lutte ! “Pour un monde sans frontières ni patrons” (4 pages du NPA Jeunes Révolutionnaires)

Le gouvernement et l’extrême-droite veulent nous imposer leurs programmes remplis d’attaques contre les travailleurs, de racisme, de sexisme et LGBTphobie, de velléités guerrières, une autre voix doit se faire entendre, y compris à travers ces élections !

Nous pouvons faire plier Macron ! Construisons la grève générale !

jeunes en manifestation contre la réforme des retraites

La journée de grève du 7 mars a été historique ! 3,5 millions de personnes ont manifesté contre la réforme des retraites ! 60% des enseignants étaient en grève, près de 50% de grévistes à EDF, des grèves massives à…

FAIRE BATTRE EN RETRAITE BORNE, MACRON ET LE MEDEF!

Borne a annoncé mardi 10 Janvier les grandes lignes de la réforme des retraites que le gouvernement et le patronat voudraient nous faire avaler. On connaissait déjà les couplets de la chanson : l’âge légal de la retraite serait repoussé…